Le Festival a besoin de vous ! Envoyez-nous vos commentaires grâce au questionnaire disponible sur ce lien !

“J’me la raconte ma vie”, Restitution d’un projet d’éducation artistique et culturelle

ok

À raconter ses maux souvent on les soulage
Pierre Corneille

À partir d’un travail sur la connaissance de soi, les élèves se sont ouverts aux autres et au monde qui les entoure. Cette ouverture est passée par la rencontre avec des résidents du centre d’accueil des demandeurs d’asile de Villers-Cotterêts et la découverte de leur parcours migratoire.

Une visite ciblée du musée Alexandre Dumas leur a également permis d’appréhender les origines métissées de cette famille célèbre au niveau local et ainsi de (re-)découvrir le patrimoine local.

L’objectif était de produire un récit autobiographique, biographique ou fictionnel. Celui-ci pouvait prendre appui sur :

– le vécu personnel, les origines familiales des élèves.

– le vécu des personnes en situation de migration participant au projet.

– l’appropriation de la vie d’un personnage célèbre. Ici le choix était déjà établi entre les membres de la famille Dumas.

La réalisation attendue était la mise en voix de ces différents récits et donc, le travail sur l’oralité. Des réalisations plurielles ont vu le jour grâce à notre collaboration avec Nathalie Traché , musicienne et Antonio Labati, comédien.

La présentation qui suit est la somme de ce travail.

Nous vous en souhaitons une bonne découverte.

Delphine Delamotte et Amandine Girard, professeures au Lycée européen de Villers-Cotterêts et responsables du projet

Découvrir les travaux des élèves en cliquant ici.

Ce projet a vu le jour grâce à l’accompagnement de Nicolas Bondenet, responsable du musée Alexandre Dumas, à la coordination du Réseau des maisons d’écrivain et des patrimoines littéraires des Hauts-de-France, et au soutien de la Drac Hauts-de-France.