Le Festival a besoin de vous ! Envoyez-nous vos commentaires grâce au questionnaire disponible sur ce lien !

Visioconférence avec Anne Mourgues, réalisatrice de “La plume et le fusil”

Portrait de Wilfred Owen, gravure, publié dans Poems by Wilfred Owen, Chatto & Windus, London, 1920
Portrait de Wilfred Owen, gravure, publié dans Poems by Wilfred Owen, Chatto & Windus, London, 1920
  • 26/03/2021
  • 14h00 - 15h00

Suite à la diffusion du documentaire “La plume et le fusil” la veille, Anne Mourgues, sa réalisatrice, répond aux questions de tous.
Avec la participation de plusieurs membres de l’Association Wilfred Owen France (Xavier Hanotte, Jeanne-Marie Dineur, Benoît Misson…) et de témoins interrogés dans le documentaire (Elisabeth Owen, nièce de Wilfred, Helen McPhail, écrivaine et traductrice, spécialisée en histoire de la Première Guerre Mondiale…).

Le lien youtube pour revoir la table ronde : 

La plume et le fusil

Film documentaire sur la vie du poète britannique Wilfred Owen et sur l’œuvre de mémoire perpétuée par l’association Wilfred Owen France.
Avec plus de huit millions de morts, la Première Guerre Mondiale a été celle de la barbarie. Aujourd’hui, tous les témoins directs, ou presque, ont disparu et le souvenir tend à s’effacer.
En faisant revivre un jeune poète britannique qui s’engage par idéal et découvre l’absurde, mort sur le champ de bataille, près de Cambrai, une semaine avant l’armistice, soldat inconnu en France, immense poète dans son pays et célébré au même titre que William Shakespeare, ce film tente de comprendre en quoi la guerre, en particulier auprès des jeunes générations, est moins bannie de mémoire en Angleterre qu’en France.
Réalisation : Anne Mourgues.
Production : Les Productions Cercle Bleu.
Diffusion du film terminée.

Wilfred Owen

Anne Mourgues

Anne Mourgues est auteur-réalisatrice de films documentaires. Elle cherche à faire entendre sa voix, différente, qui questionne et interpelle sur le monde qui nous entoure, à la fois sans complaisance et pleine d’humanité. Ses enfants lui reprochent d’avoir oublié de grandir et de porter un regard éternellement utopiste et idéaliste sur le monde. Elle l’assume !

Forte de quinze ans de journalisme-grands reportages pour France 2, de collaborations pour Envoyé Spécial, de magazines pour TF1, elle a choisi de se tourner vers le documentaire pour gagner en liberté et donner plus d’engagement aux films qu’elle porte. Elle s’investit plus particulièrement ces dernières années sur des films documentaires, notamment, en faveur du climat (RTBF, Public Sénat), ou de la diversité (France Télévisions, Weo) ou encore du mieux-vivre ensemble (France Télévisions).